EVENEMENT

Calendrier 2023

LE CALENDRIER INSULIB 2023

(Mis à jour le 15 mai  2023)

10 janvier : Groupe de paroles à STRASBOURG

10 janvier: Témoignage à la formation IF (Hôpital de SAVERNE)

17 Janvier : Groupe de paroles à MULHOUSE

19 janvier : Groupe de paroles à SELESTAT

28 janvier : Conseil d’administration INSULIB

28 janvier : Assemblée générale ordinaire à MUTTERSHOLTZ

8 février : Groupe de paroles à COLMAR

28 février 2023 : Groupe de paroles à MULHOUSE

23 mars : Groupe de paroles à SELESTAT

28 mars 2023 : Groupe de paroles à MULHOUSE

29 mars : Groupe de paroles à COLMAR

6 avril : Groupe de paroles à STRASBOURG

4 mai : Groupe de paroles à SELESTAT

9 mai : Témoignage à la formation IF (Hôpital de SAVERNE)

9 mai : Groupe de paroles à MULHOUSE

14 mai : Les ROUFFACHOISES

6 juin 2023 : Groupe de paroles à MULHOUSE

7 Juin : Groupe de paroles à COLMAR

28 juin : Groupe de paroles à SELESTAT

17 septembre : Les MULHOUSIENNES

27 septembre : Les GUEBWILLEROISES

Diabete, une addition salée

Thema ARTE du mardi 18 JUILLET

view-source:https://www.arte.tv/fr/videos/080158-000-A/diabete-une-addition-salee/

Comment mieux prendre en charge les patients atteints de diabète, une maladie chronique qui touche de plus en plus de personnes dans le monde ? Menée sur trois continents, une enquête fouillée sur une situation alarmante.

C’est un fléau qui touche déjà plus de 430 millions de personnes dans le monde et devrait frapper un adulte sur dix en 2040. Maladie auto-immune pour celui de type 1, liée à la malbouffe et à la sédentarité pour le type 2, le diabète se déclare sans prévenir. Malgré des promesses renouvelées de remèdes miracles depuis la découverte en 1922 du rôle de l’insuline dans la stabilisation du taux de glucose dans le sang, le traitement de cette maladie chronique du pancréas pâtit d’une obsession partagée par la communauté médicale et les laboratoires : celle du contrôle glycémique, qui pousse à accumuler les traitements médicamenteux en négligeant leurs effets secondaires parfois fatals. Les patients sont poussés dans une escalade thérapeutique, qui n’empêche en rien la progression d’une maladie entraînant amputations, cécité et accidents cardio-vasculaires. Alors que les arrêts de travail, les invalidités et le coût des traitements pèsent lourd sur les finances publiques, l’industrie pharmaceutique, elle, continue de prospérer grâce à la maladie : le diabète représente en effet un marché colossal de 46 milliards de dollars annuels.

Explosion
Aux États-Unis, le coût élevé des traitements, laissé à la charge des malades, voit nombre d’entre eux privés de soins adaptés ou contraints à des arbitrages douloureux pour les financer. Si, en Allemagne, on commence à privilégier pour les diabétiques de type 2 un sevrage médicamenteux associé à une meilleure hygiène de vie, l’explosion des cas dans un pays comme le Sénégal fait craindre le pire pour l’avenir. Fruit d’une enquête sur trois continents, cet état des lieux approfondi et alarmant donne la parole à des patients, parmi lesquels le musicien Bertrand Burgalat, diagnostiqué à l’adolescence diabétique de type 1 et cofondateur de l’association Diabète et Méchant, ainsi qu’à des experts de la santé, des chercheurs et des médecins. Il ouvre aussi des pistes prometteuses pour améliorer la prise en charge des malades.

DiabMeet’Up- Evenement samedi 2 Decembre

Samedi le 2 Décembre 2023

Au Caveau de la Vallée Noble

45 rue de la vallée

68570 SOULTZMATT

A partir de 8H30 avec un buffet d’accueil pour se terminer vers 12H par un apéritif alsacien

DiabMeet’Up est une manifestions d’une durée de deux heures environ animée par Elise et Anne FAIVRE qui se déroule sur inscription.

Cette rencontre interactive permettra de réunir des patients diabétiques pour aborder différents thèmes comme par exemple le calcul des glucides, l’I.F. …

Après une première partie de présentation de Diab ‘Aide et de son livre, Anne et Elise présenteront d’une façon ludique les glucides ( jeux, questions réponses via smartphone, …..).

Comme le nombre de places est limitée, merci de ne pas oublier de vous inscrire surhttps:// www.diab-aide.fr /inscriptions-diabmeetup-soultzmatt

 

EXPERIENCE PATIENT-MARDI 27 JUIN

Invitation à la journée expérience patient qui se déroulera à Hautepierre et au Nouvel Hôpital Civil le mardi 27 juin 2023 de 10h à 12h et de 14h à 16h.

L’objectif de cette journée est de mettre en lumière  Insulib,  et de nous faire connaître auprès des patients et de promouvoir l’expérience patient.

A l’occasion de cette journée :

  • Insulib sera présent sur le site de Hautepierre
  • Des visites et des ateliers seront organisés à la maison de l’éducation thérapeutique située à Hautepierre.
  • Un questionnaire sera disponible pour permettre aux patients et aux professionnels de s’exprimer sur leur expérience au sein de l’hôpital.

IMPORTANT- URGENT-MODIFICATION DATE AG 2024

Bonjour les Insulibiens et sympathisants,

NOTRE AG initialement prévue le 28 janvier 2024 se tiendra le samedi 20 janvier 2023, à la maison nature de Muttersholtz à 10h30.

Vu le délai, Merci de répondre rapidement à votre mail de convocation.

Bien à vous

Insulib

Invitation Assemblée Générale d’Insulib 2023

 INVITATION ASSEMBLEE GENERALE D’INSULIB 2023  Le samedi 28 janvier 2023 à 10 heures à la Maison de la nature de MUTTERSHOLTZ  A l’issue de la traditionnelle partie statutaire, INSULIB aura le plaisir de vous inviter à partager le déjeuner dans le restaurant à l’ESCALE DU RIED. Après quoi, au nom du « Je bouge mon diabète », une activité de découverte accessible à tous sera proposée. Pour nous permettre d’organiser au mieux ce moment de convivialité, je vous remercie de bien vouloir nous le faire savoir à l’adresse contact@insulib.com  En attendant le plaisir de vous retrouver le 28 janvier à nos côtés, nous vous assurons de notre total dévouement à la cause que nous défendons ensemble.  Nous vous souhaitons d’ores et déjà de très belles fêtes de fin d’année et une année 2023 pleine de joies et de bonheurs simples, authentiques et partagés.  Le conseil d’administration 

JOURNEE DU COEUR 2023

INSULIB était présente le 21 AVRIL à la Journée du Coeur qui se tenait au Pavillon Joséphine (Orangerie) à STRASBOURG.

La boucle fermée

La boucle fermée

BOUCLE FERMÉE HYBRIDE : La technologie CONTROL-IQTM pourra être disponible à compter du 27 septembre 2021

 
 
La mise à disposition de systèmes de boucles fermées hybrides est attendue depuis de très nombreuses années. Aujourd’hui, la Fédération Française des Diabétiques est heureuse de vous annoncer que la technologie Control-IQTM, distribuée en France par la Société Dinno Santé, pourra être disponible dans les centres initiateurs de diabétologie volontaires et formés à cette technologie à compter du 27 septembre 2021, selon un communiqué transmis à la Fédération par l'entreprise.
 

Il s’agit d’une excellente nouvelle : alors que le dossier Diabeloop est enlisé devant le Comité Economique des Produits de Santé (CEPS) dans des négociations tarifaires et organisationnelles, cette annonce redistribue les cartes et redonne un peu d’espoir à toutes les personnes diabétiques lassées de cette attente longue de plus de 579 jours. La Fédération Française des Diabétiques fait le point pour vous !

La technologie Control IQTM, de quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’une technologie de Boucle Fermée Hybride. La technologie Control-IQ™ est conçue pour permettre d’augmenter le temps passé dans la plage 70-180 mg/dL à l’aide des valeurs du système de Mesure en Continu du Glucose (MCG) Dexcom G6 afin de prédire les taux de glucose 30 minutes dans le futur et d’ajuster l’administration d’insuline en conséquence.

En cas de prédiction d’une hypoglycémie, elle diminue, voire suspend automatiquement l’administration de l’insuline. En cas de prédiction d’une augmentation de la glycémie, mesurée par le Dexcom G6, elle peut augmenter l’administration de l’insuline basale et si nécessaire délivrer des bolus de correction automatique (jusqu’à un par heure).

On parle de dispositif « hybride » car, avec cette technologie, l’utilisateur doit toujours renseigner certains événements dans sa pompe comme par exemple : réaliser les bolus d'insuline liés au repas ou prise de glucides, programmer et/ou démarrer une activité sommeil ou encore démarrer une activité physique.).
La technologie Control IQTM a déjà fait l’objet de plusieurs études à l’étranger dans les pays où elle est commercialisée ou en cours de commercialisation (notamment aux Etats-Unis, au Royaume Uni ou encore en Allemagne), ainsi qu’en France où plus de 250 patients en sont porteurs dans le cadre d’études cliniques réalisées au sein de grands centres investigateurs.

La technologie Control IQTM, pour qui ?

Les dispositifs de Boucle Fermée Hybride ne sont aujourd’hui pas destinés à l’ensemble de personnes diabétiques. L’utilisation optimale et sécurisée de cette technologie nécessite notamment une formation dédiée à l’utilisation du matériel ainsi qu’à l’insulinothérapie fonctionnelle. Il reste en effet indispensable de réaliser des « bolus » calculés en fonction de l’apport glucidique de chaque repas. 

Conformément à son guide d’utilisation, la technologie Control-IQ ne doit pas être utilisée chez les enfants de moins de six ans. Elle ne doit pas non plus être utilisée chez les patients qui nécessitent moins de 10 unités d’insuline par jour ou qui pèsent moins de 25kg. Elle n’est également pas indiquée pour une utilisation chez les femmes enceintes, les personnes sous dialyse ou en cas d’utilisation d’hydroxyurée.

Pour bénéficier de la technologie Control IQTM, il faut notamment :

  • Disposer du système de Mesure en Continu du Glucose DEXCOM G6, dont le remboursement est effectif depuis la fin de l’année 2020pour les personnes diabétiques de type 1, adultes et enfants âgés d’au moins 2 ans :
  • Dont l’équilibre glycémique préalable est insuffisant (taux d’HbA1c ≥ à 8%) en dépit d’une insulinothérapie intensifiée bien conduite (par pompe externe ou multi-injections) et d’une autosurveillance glycémique pluriquotidienne (> ou = à 4 ASG/j).
  • Ayant présenté des hypoglycémies sévères ayant conduit à des interventions médicales en urgence.
  • Traités par insulinothérapie intensifiée, nécessitant un support à distance pour la gestion optimisée de leur diabète.
  • Disposer la pompe à insuline t :slim X2TM , avec la technologie Control IQTM,  disponible à compter du 27 septembre, notamment prescrite pour les personnes souffrant d’un diabète ne pouvant être équilibré par une insulinothérapie intensifiée par multi-injections sous-cutanées d’insuline.

 

La technologie Control IQTM, comment ?

La mise en place à disposition de la technologie se fera de manière progressive.
Elle ne pourra avoir lieu qu’au sein d’un centre initiateur préalablement formé à la mise en place d’une insulinothérapie automatisée avec cette innovation. Le 27 septembre, seuls quelques centres en France seront en capacité d’équiper leurs patients.

Les Prestataires de Santé à Domicile volontaires pourront par ailleurs assurer la prise en charge des personnes, à condition qu’ils aient été préalablement formés conjointement aux centres initiateurs.
La mise à disposition de cette innovation selon les schémas habituels de distribution devrait se faire sans reste à charge pour les personnes concernées. 

L’évaluation prochaine par la Haute Autorité de Santé ouvrant droit à un remboursement par l’Assurance Maladie pourra faire évoluer l’éligibilité et ainsi que le schéma de mise à disposition. 

Pour toute question médicales relatives à l’accès à la boucle fermée hybride, nous vous invitons à en discuter avec votre diabétologue.

Quelle a été l'action de la Fédération ?

Le dossier de la boucle fermée hybride est révélateur de l’implication de la Fédération en faveur de l’accès aux dernières technologies de santé pour les personnes diabétiques en ayant le plus besoin.

La Fédération, par l’intermédiaire de son Diabète LAB, a notamment contribué à l’évaluation du Dexcom G6 et de la solution Control IQTM en transmettant à la Haute Autorité de Santé les résultats des deux études qualitatives portant sur ces technologies. Ces études permettent de caractériser l'impact de ces dispositifs sur le quotidien des personnes diabétiques ayant pu les utiliser sur plusieurs mois. Vous pouvez retrouver la synthèse de l'étude sur le Dexcom G6 ici et celle sur le Control IQTM ici.

La Fédération poursuivra inlassablement son travail de plaidoyer jusqu’à ce que les conditions d’un accès large, pérenne, tout en étant soutenable pour la collectivité, soient réunies pour ces innovations ayant un fort impact sur la qualité de vie des personnes diabétiques.

LA RENTREE INSULIB

LA RENTREE D'INSULIB

16-17 SEPTEMBRE 2023 : contrôles de glycémie en partenariat avec Harmonie Mutuelle lors des courses "LES MULHOUSIENNES".

 

24 septembre 2023: contrôles de glycémie "LA GUEBWILLEROISE".

 

22 octobre 2023: stand insulib "JOURNEE DU COEUR DE COLMAR"

Le confiturier BEYER propose ses pots de fruits à tartiner en nutriscore A, en collaboration avec insulib

 

Notre association INSULIB est à l’origine du partenariat entre BEYER et le CEED qui a permis d’élaborer « ce produit 96 % de fruits » qui connait depuis son lancement en décembre dernier un franc succès commercial.

Mais au-delà du « côté pile » de ce succès il y a un « côté face » encore plus gratifiant pour nous les diabétiques puisqu’une partie des bénéfices réalisés sur ce produit est reversé chaque année par BEYER au CEED pour financer la recherche sur le diabète.

Le confiturier alsacien Beyer propose en grande distribution ses pots de fruits à tartiner Nutriscore A – 96 % de fruits !

Après deux ans de développement, le confiturier Beyer à Pfastatt propose, à partir de début novembre 2021 en grande distribution, des pots de fruits à tartiner pour personnes diabétiques et amateurs de bons produits moins sucrés.

« Le terme confiture concerne un produit qui compte entre 35 et 45 % de fruit. De 45 à 55 % on utilise le terme de confiture extra. Pour une confiture allégée, chez nous, on a 61 % de fruit et 39 % de sucre. 100 % de fruit, c’est de la pulpe. Donc avec ce nouveau produit qui compte 96 % de fruit, nous n’avons pas le droit d’utiliser le terme de confiture. » N’empêche, au goût, ces pots de fruits à tartiner – dix saveurs différentes – ressemblent à de la délicieuse confiture.

 

Pour rappel, ces préparations aux fruits ont été développées avec le CeeD. En effet, comme l’entreprise pfastattoise innove avec le bio, sait travailler des produits de niche comme la confiture d’églantine et comme l’Alsace compte un Centre européen d’étude du diabète performant, à Strasbourg, les deux structures décident de collaborer pour imaginer une confiture qui puisse être tartinée (ou mangée à la cuillère…) par des personnes diabétiques. « On a travaillé deux ans avec le CeeD et en particulier avec le professeur Michel Pinget pour ne garder que le fructose des fruits. »

Pas question pour Anthony Beyer de divulguer les secrets de fabrication. On saura juste que, dans chaque pot, le sucre a été remplacé par du sucralose, un agent sucrant très fort qui n’impacte pas la glycémie du consommateur.

 

 

Le diabète

Définition : qu'est-ce que le diabète ?

Le diabète est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. Cela se traduit par un taux de glucose dans le sang (encore appelé glycémie) élevé : on parle d’hyperglycémie.

Les aliments sont composés de lipides (graisses), protéines (protéines animales ou végétales) et glucides (sucres, féculents). Ce sont eux qui fournissent l’essentiel de l’énergie dont a besoin le corps pour fonctionner, passent dans l’intestin, puis rejoignent la circulation sanguine.

Quand on mange, le taux de sucre dans le sang augmente, les glucides sont alors transformés essentiellement en glucose. Le pancréas détecte l’augmentation de la glycémie. Les cellules bêta du pancréas, regroupées en amas appelés îlots de Langerhans, sécrètent de l’insuline. L'insuline fonctionne comme une clé, elle permet au glucose de pénétrer dans les cellules de l’organisme : dans les muscles, dans les tissus adipeux et dans le foie où il va pouvoir être transformé et stocké. Le glucose diminue alors dans le sang.
Une autre hormone, le glucagon, permet de libérer le glucose stocké dans le foie, en dehors des repas,  lors d’une baisse énergétique ou d’une baisse de glycémie,
C’est l’équilibre de ces hormones qui permet de maintenir la glycémie stable dans le corps. En cas de diabète, ce système de régulation ne fonctionne pas.

Examen et diagnostic  : comment savoir si on a du diabète ?

Un dosage de la glycémie est pratiqué en laboratoire d'analyses médicales. Un diabète est avéré lorsque la glycémie à jeun est égale ou supérieure à 1.26 g/l à deux reprises ou égale ou supérieure à 2 g/l à n’importe quel moment de la journée.

Les deux types de diabète

On distingue principalement deux types de diabète : le diabète de type 1 qui touche environ 6% des diabétiques et le diabète de type 2 qui en touche 92 %. Les autres types de diabète concernent les 2 % restants (MODY, LADA ou diabète secondaire à certaines maladies ou prises de médicaments).

Le diabète de type 1 (diabète insulino-dépendant ou DID)

Le diabète de type 1, appelé autrefois diabète insulinodépendant (DID), est habituellement découvert chez les personnes jeunes : enfants, adolescents ou jeunes adultes.

Les symptômes du diabète de type 1

Les symptômes sont généralement une soif intense, des urines abondantes, un amaigrissement rapide. Ce diabète résulte de la disparition des cellules bêta du pancréas entraînant une carence totale en insuline.

L’organisme ne reconnaît plus ces cellules bêta et les détruit (les cellules bêta sont détruites par des anticorps et des cellules de l’immunité, les lymphocytes, fabriquées par l’organisme) : on dit que le diabète de type 1 est une maladie auto-immune. Le glucose ne pouvant entrer dans les cellules retourne dans le sang. Le taux de glucose dans le sang s’élève alors.

Les causes du diabète de type 1

On ignore pourquoi cette destruction des îlots de Langerhans se produit, pourquoi chez certaines personnes et pas chez les autres. Il existe une prédisposition génétique (familiale) mais les autres causes sont mal connues. L’environnement aurait également un rôle.
Le traitement du diabète de type 1
Le corps ne fabriquant plus du tout d’insuline, l’unique traitement actuellement est l’apport d’insuline :

  • soit sous forme d’injections (injection d'insuline avec une seringue ou un stylo),
  • soit avec une pompe à insuline (traitement par pompe), appareil portable ou implantable destiné à administrer l’insuline en continu.

Diabète et hérédité

Le poids de l’hérédité diffère selon qu’il s’agit du diabète de type 1 ou du diabète de type 2. Lorsque l’un des deux parents est diabétique de type 2, le risque de transmission à la descendance est de l’ordre de 40 % et si les deux parents sont atteints, le risque grimpe à 70 %. Dans le diabète de type 1, le risque se situe entre 4 et 8%, plus précisément 8 % si le père est diabétique, 4 % si c’est la mère (mais 30 % si les deux parents le sont). Il est donc utile de se construire un arbre généalogique pour repérer les membres de sa famille diabétiques et connaître son patrimoine génétique.

Le diabète de type 2

Le diabète de type 2 apparaît généralement chez les personnes âgées de plus de 40 ans. Cependant les premiers cas d’adolescents et d’adultes jeunes touchés apparaissent en France.

Le surpoids, l’obésité et le manque d’activité physique sont la cause révélatrice du diabète de type 2 chez des personnes génétiquement prédisposées. Sournois et indolore, le développement du diabète de type 2 peut passer longtemps inaperçu : on estime qu’il s’écoule en moyenne 5 à 10 ans entre l’apparition des premières hyperglycémies et le diagnostic.

Dans le diabète de type 2, autrefois appelé non insulinodépendant (DNID), le processus est différent de celui du diabète de type 1. Deux anomalies sont responsables de l’hyperglycémie :

  • soit le pancréas fabrique toujours de l’insuline mais pas assez, par rapport à la glycémie : c’est l’insulinopénie ;
  • soit cette insuline agit mal, on parle alors d’insulinorésistance.

L'insuline ne peut plus réguler la glycémie et cette résistance épuise progressivement le pancréas qui finit par ne plus assurer une production suffisante d'insuline. Ces deux mécanismes font que le glucose ne pénètre pas dans les cellules du corps et reste dans la circulation sanguine. Le taux de glucose dans le sang n’est pas régulé par l’insuline.

Les causes du diabète de type 2

Il n'existe pas une cause précise mais un ensemble de facteurs favorisants :

  • une origine génétique : le facteur familial est tout à fait prépondérant. Des antécédents de diabète du même type sont souvent présents dans la famille ;
  • une alimentation déséquilibrée, manque d’activité physique, surpoids...

Quel est le traitement du diabète de type 2 ?

Il est traité dans un premier temps par des mesures hygiéno-dététiques, puis on a rapidement recours à des traitements antidiabétiques oraux et/ou injectables dont l’efficacité n’est optimale que s’ils sont associés à une alimentation équilibrée et à une activité physique régulière.

Le diabète de type 2 étant une maladie évolutive, après l’augmentation progressive des antidiabétiques (escalade thérapeutique), des injections d’insuline seront proposées en complément au patient lorsque la carence en insuline sera trop importante.

Les complications du diabète

Le but du traitement dans les deux types de diabète est de normaliser la glycémie : les hyperglycémies répétées et prolongées entraînent à long terme une altération des nerfs et des vaisseaux sanguins présents dans tout le corps. Ce sont les complications du diabète qui peuvent se traduire par une cécité, des atteintes des pieds pouvant conduire à des amputations, des infarctus et des accidents vasculaires cérébraux, des troubles de l’érection ou une insuffisance rénale.

Conclusion

Les deux principaux types de diabète sont des maladies différentes mais caractérisées par un excès de sucre dans le sang et doivent être prises au sérieux et traitées efficacement. Il n’y a pas de « petits diabètes » ou de diabètes plus graves que d’autres.

Malgré la recherche médicale qui avance tous les jours, le diabète reste une maladie qui se soigne très bien mais qui ne se guérit pas. Il faut donc, toute sa vie, se surveiller, garder de bonnes habitudes alimentaires, pratiquer une activité physique et prendre régulièrement son traitement. Un diabétique peut donc être un malade en bonne santé ! OUI à la qualité de vie !

LETTRE ANNUELLE 2024

STRASBOURG, le 12 DÉCEMBRE 2023. Objet : 2023, une année de plus ! Bonjour les membres actifs et les membres sympathisants d’INSULIB, , La fin de l’année 2023 est approche et c’est pour moi, comme chaque année, l’occasion de faire un premier bilan sur son déroulement avant notre assemblée générale du 27 janvier 2024 à Muttersholtz. 2023 aura permis consolider l’activité d’INSULIB dont le périmètre est désormais étendu aux patients diabétiques de type 2 et à leur famille. Dans le contexte actuel de souffrances et de déplacements de population qui ne peut que stimuler la progression du diabète que des projections inquiétantes confirment, je voudrais évoquer plus particulièrement et dans le désordre : - Le nouveau site INSULIB qui est en ligne depuis la fin de l’année dernière. Je vous invite à le consulter plus régulièrement pour accéder aux dernières informations mais aussi à ne pas hésiter à nous faire part de vos observations et suggestions pour toujours améliorer et actualiser son contenu ; vous constaterez que nos supports de communication vont progressivement comporter le QR CODE qui permettra d‘accéder directement à notre site ; - Les groupes de paroles qui permettent des entretiens réguliers entre diabétiques et des échanges avec l’entourage en rompant ainsi la solitude du diabétique prouvent chaque fois toujours plus leur intérêt. Cette année, outre Strasbourg, Mulhouse et Colmar qui fonctionnent, un nouveau groupe de paroles existe à Sélestat et deux autres devraient naitre en 2024 ; - La participation aux manifestations comme les Mulhousiennes, les Guebwilleroises, la Rouffachoise , la Quinzaine du diabète concrétise l’importance de l’activité physique et est l’occasion d’un contrôle de glycémie source d’échanges bénéfiques pour détruire les représentations ; - Les partenariats en place ou à venir : INSULIB est maintenant administrateur du CCAS de la ville de Mulhouse, du pôle APSA qui a regroupé en 2023 les différents réseaux de santé alsaciens et par ailleurs INSULIB entretient des relations de proximité avec différentes mutuelles et municipalités pour favoriser toujours plus les initiatives locales et accroitre sa présence sur le terrain dans les deux départements alsaciens. 2024, une année qui sera l’occasion pour notre association de fêter son … quinzième anniversaire. Eh oui le temps passe … Une année qui, à l’instar du dixième, sera perlée de projets ambitieux comme la réalisation de vidéos, l’impression d’une nouvelle BD, la publication d’un livre de témoignages écrits par des patients diabétiques et pour se terminer par l’organisation d’un grand évènement autour des quinze bougies. C’est pourquoi, comme toutes les années à la même époque, nous faisons appel à votre générosité pour nous aider à poursuivre nos ambitions. Votre contribution quelle que soit son montant nous sera transformée en actions au profit des patients car comme vous le savez INSULIB outre la bonne volonté de ses bénévoles ne dispose que de vos cotisations. Alors le moment est venu de confirmer votre intérêt pour notre association en renouvelant votre adhésion voire en effectuant un don pour bénéficier de l’avantage fiscal lié. La cotisation 2024 est fixée à 30 EUR et le règlement comme votre don sont à envoyer à l’ordre d’INSULIB, boulevard René LERICHE 67200 STRASBOURG. D’ores et déjà, notez la date de notre prochaine assemblée générale : le 26 janvier 2024 à MUTTERS HOLTZ. Ensemble, nous pouvons changer la vie des personnes diabétiques et leur apporter un réel soutien ! En attendant le plaisir de vous retrouver et en vous remerciant pour votre contribution indispensable à l’activité d’INSULIB et au maintien de son indépendance financière, je vous assure de notre total dévouement à la cause que nous défendons avec vous. Au nom du Conseil d’Administration, je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année et une année 2024 pleine de joies et de bonheurs authentiques et partagés. Le Président Eric DEHLING Piece jointe : le calendrier INSULIB 2024 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- BORDEREAU A NOUS RETOURNER (Entourer la case correspondante à votre choix) Monsieur : Madame : Adresse : Téléphone : Courriel : Verse la cotisation 2024 : 30 EUR Soutient INSULIB et verse un don de : 10 EUR 20 EUR 50 EUR 100 EUR Autre montant : Fait à ………………………….. Le Signature A retourner à INSULIB, boulevard René LERICHE 67200 STRASBOURG

Lettre de fin d’année 2022

 STRASBOURG, le 12 DÉCEMBRE 2022. 

Objet : 2022, une année bien remplie ! 

Bonjour les membres actifs d’INSULIB, 

Bonjour les membres sympathisants d’INSULIB, 

La fin de l’année 2022 approche et c’est pour moi l’occasion de faire un premier bilan sur son déroulement avant notre assemblée générale du 28 janvier à Muttersholtz 

Autant 2020 et 2021 auront été hypothéquées par la COVID au point que certains membres mettaient à l’époque en cause notre pérennité, autant l’année 2022 aura permis de relancer l’activité d’INSULIB dont le périmètre est désormais étendu aux patients diabétiques de type 2 et à leur famille. 

Le programme 2022 joint à ce courrier vous permettra de mieux visualiser l’importance des activités réalisées par notre association dans différents domaines et je voudrais évoquer plus particulièrement : 

Le nouveau site INSUIB qui est en ligne depuis la mi-décembre ; je vous invite à le consulter régulièrement pour prendre connaissance des dernières informations et à ne pas hésiter à faire part de vos observations et suggestions pour toujours améliorer son contenu et l’adapter à cette nouvelle décennie ; 

Les groupes de paroles qui ont toujours été très importants dans notre activité ; ils permettent des entretiens réguliers entre diabétiques et des échanges avec l’entourage en rompant 

la solitude du diabétique persuadé qu’il est le seul à vivre les épreuves de sa maladie. Cette année, outre Strasbourg, Mulhouse et Colmar qui ont redémarré, un nouveau groupe de paroles a été ouvert à Sélestat et deux autres devraient l’être à Saint Louis et Saverne en 2023 ; 

Des ateliers d’Art thérapie pour aborder le vécu du diabète d’une façon différente et originale devaient débuter à Colmar avec un groupe de dix INSULIBIENS volontaires ; pour des raisons indépendantes de notre volonté, ils ne commenceront qu’en 2023 et augurent d’instants mémorables ; 

Les partenariats avec différentes mutuelles et municipalités mais aussi avec le nouveau réseau de santé qui verra le jour le 1er janvier 2023, sont en cours pour favoriser les initiatives locales et accroitre notre présence sur le terrain dans les deux départements alsaciens. 

Pour continuer à remplir en 2023 la mission que nous nous sommes fixés et continuer à mener à bien 

de nouvelles actions et là es développer, INSULIB a besoin de votre soutien tant en terme de suggestion 

que de contribution. Association inscrite au registre des associations du Tribunal d’Instance de Strasbourg : Volume 87 Folio n° 221 SIREN : 839 477 791 SIRET : 839 477 791 00017 APE : 9499Z Siège : Centre Européen d’Etude du Diabète Boulevard René Leriche 67200 Strasbourg 

En plus de la bonne volonté de nos bénévoles. nous ne disposons que de vos cotisations 

Alors, pour les INSULIBIENS sympathisants, le moment est peut-être venu de confirmer 

leur intérêt en adhérant, voire en effectuant un don pour bénéficier de l’avantage fiscal lié. 

Et, comme pour les INSULIBIENS actifs, le règlement de la cotisation 2023 fixée à 30 EUR 

est à envoyer à l’ordre d’INSULIB, boulevard René LERICHE 67200 STRASBOURG. 

J’aurai bien entendu, l’occasion de revenir plus longuement sur les différents points et projets 

lors de notre Assemblée générale ordinaire qui se tiendra : 

Le samedi 28 janvier 2023 à 10 heures à la Maison de la nature de MUTTERSHOLTZ 

A l’issue de la traditionnelle partie statutaire INSULIB aura le plaisir de vous inviter à partager le déjeuner dans un restaurant de la place. Après quoi, au nom du « Je bouge mon diabète », une activité de découverte accessible à toute personne sera proposée. Pour nous permettre d’organiser aux mieux ce moment de convivialité, je vous remercie de bien vouloir retourner votre bulletin de participation accompagné de votre cotisation au siège de notre association dans les meilleurs délais. 

En attendant le plaisir de vous retrouver le 28 janvier à nos côtés et en vous remerciant pour votre 

contribution indispensable à l’activité d’INSULIB et au maintien de son indépendance financière, 

je vous assure de notre total dévouement à la cause que nous défendons ensemble. 

Au nom du Conseil d’Administration, je vous souhaite d’ores et déjà de très belles fêtes de 

fin d’année et une année 2023 pleine de joies et de bonheurs simples, authentiques et partagés. 

Le Président 

Eric DEHLING 

Pieces jointes : le calendrier et l’essuie lunettes INSULIB 2023 

—————————————————————————————————————————– 

BULLETIN DE PARTICIPATION 

(Entourer la case correspondante à votre choix) 

Monsieur : Madame : 

Verse sa cotisation 2023 de 30 EUR 

Verse un don de …. EUR 

Participera, accompagné(e) de …………………………………….. 

 A l’assemblée générale ordinaire d’INSULIB le 28 janvier 2023 :  oui.       non 

 Au déjeuner :  oui        non 

 A l’après-midi récréative : oui       non 

Fait à ………………………….. le­

Signature 

 

A retourner à INSULIB, boulevard René LERICHE 67200 STRASBOURG avant le 15 janvier 

 

Lettre du Président 2022

page1image214006416
 

STRASBOURG, le 13 DÉCEMBRE 2021.

 

Autant l’année 2019 restera dans les bons souvenirs d’INSULIB au travers des différentes activités et manifestations organisées à l’occasion du dixième anniversaire, autant les années 2020 et 2021 auront été hypothéquées par la COVID au point que certains membres craignaient pour la pérennité d’INSULIB ; il n’en est rien !

J’espère que malgré la pandémie qui sévit toujours, vous aurez néanmoins passée 2021 sans difficultés et drames pour vous et pour tous les êtres qui vous sont chers.

Malgré cette figure imposée, dont nous nous serions tous volontiers passés, l’équipe d’INSULIB a continué à travailler en vase clos, sur quatre chantiers :

  • -  Le premier concerne l’objet social de notre association : après 13 années d’existence dans un environnement en perpétuel évolution, nous pensons qu’il est maintenant indispensable d’accroitre le périmètre d’INSULIB aux diabétiques de type 2 pour répondre aux besoins exprimés par les patients et les professionnels de santé;
  • -  Le second concerne l’organisation interne de notre association et plus particulièrement la segmentation géographique de nos activités pour favoriser les initiatives locales et accroitre notre présence sur le terrain dans les deux départements.
  • -  Le troisième concerne les outils de communication de notre association et notamment notre site : quatre administrateurs planchent en collaboration avec un professionnel pour construire le nouveau site INSULIB, l’adapter à cette nouvelle décennie et satisfaire les besoins des membres présents et futurs ; il verra le jour en 2022.
  • -  Le quatrième concerne le programme d’activités de notre association : sans renoncer aux activités qui ont perlé les années écoulées et fait l’originalité, l’attrait et la reconnaissance d’INSULIB, nous réfléchissons à de nouvelles actions de soutien et d’accompagnement pour mieux répondre aux attentes des personnes qui vivent dans la solitude de leur diabète voire Qui l’ignore.Pour continuer à remplir la mission que nous nous sommes fixés et continuer à mener à bien de nouvelles actions et les développer dans le futur, INSULIB a besoin de votre soutien tant en terme de suggestion que de contribution : en effet, nous ne disposons que de vos cotisations
    et de vos dons en plus de la bonne volonté de nos bénévoles.

 

Alors, pour les INSULIBIENS sympathisants, le moment est peut-être venu de confirmer leur intérêt en adhérant, voire en effectuant un don pour bénéficier de l’avantage fiscal lié.
Et, comme pour les INSULIBIENS actifs, le règlement de la cotisation 2022 qui reste fixée à 25 EUR est à envoyer à l’ordre d’INSULIB, boulevard René LERICHE 67200 STRASBOURG.

J’aurai l’occasion de revenir plus longuement sur les différents points et projets lors de notre Assemblée générale qui se tiendra :

Le 29 janvier 2022 à 10 heures à la Maison de la nature de MUTTERSHOLTZ

A l’issue de la partie statutaire INSULIB aura le plaisir de vous inviter à déjeuner dans un restaurant de la place ; après quoi, au nom du « Je bouge avec mon diabète », une activité de découverte accessible à toute personne sera organisée.

Pour nous permettre d’organiser aux mieux ce moment de retrouvailles et de convivialité, vous comprendrez que nous devons connaître en amont le nombre de participants.

Aussi, je vous remercie de bien vouloir retourner votre bulletin de participation accompagné de votre cotisation au siège notre association dans les meilleurs délais.

En attendant de vous retrouver le 29 janvier à nos côtés et en vous remerciant pour votre contribution indispensable à l’activité d’INSULIB et au maintien de son indépendance financière, nous vous assurons de notre dévouement constant à la cause que nous défendons ensemble.

Au nom du Conseil d’Administration, je vous souhaite d’ores et déjà de très belles fêtes de fin d’année et une année 2022 pleine de joies et de bonheurs simples, authentiques et partagés.

Prenez tous grand soin de vous !

Le Président Eric DEHLING

Protocoles de contrôles de glycémies

LE PREAMBULE 

Les seules personnes autorisées à effectuer les contrôles de glycémie INSULIB sont celles habilitées par l’association.

 

LES FONDAMENTAUX

Le risque de diabète se caractérise par 2 glycémies veineuses à jeun supérieures chaque fois à 1,26 g/l.

La glycémie à jeun :

  • Une glycémie comprise entre 0,70g/l et 1,05 g/l est normale
  • Une glycémie comprise entre 1,05g/l et 1,26 g/l demande un nouveau contrôle 
  • Une glycémie supérieure 1,26g/l est une indication pour consulter et réaliser une prise de sang

La glycémie en postprandial (dans les 3h qui suivent un repas) :

  • Une glycémie inférieure à 1,40g/l est normale 
  • Une glycémie comprise entre 1,40g/l et 2,00 g/l demande un nouveau contrôle 
  • Une glycémie supérieure à 2,00g/l est une indication pour consulter et réaliser une prise de sang

 

LE DEROULEMENT DU CONTROLE DE GLYCEMIE               

  1. La réalisation « technique » du prélèvement capillaire :
  • Porter des gants
  • Ne pas réaliser le prélèvement capillaire sur la pince, ni dans la pulpe 
  • Ne pas hésiter à poser un pansement ou à utiliser du Coalgan 

Attention : L ’utilisation de solution hydro-alcoolique par une personne peut modifier sa glycémie.

  1. La saisie des valeurs sur la fiche de suivi :

 Il est important que les fiches de suivi soient remplies avec soin pour permettre une évaluation pertinente et complète de l’action menée par INSULIB :

  • Lieu : noter la commune ou/et le nom de la manifestation 
  • Date : JJ/MM/AAAA 
  • Sexe : M ou F 
  • Age : uniquement le nombre d'années 
  • A jeun : mettre une x si la personne est à jeun, sinon rien 
  • Poids : en cas de surpoids apparent, mettre une x ou xx
  • Taux : par exemple 1,00g/l, ne pas oublier la virgule et 2 décimales 
  • Personne diabétique DT1, DT2 ou DT gestationnel : mettre une x dans la case qui convient 
  • ADO (antidiabétiques oraux), insuline, pompe à insuline : mettre une x dans la case qui convient

 

  1. L’annonce du résultat et l’orientation de la personne :

   Des éléments de langage à utiliser et une posture à adopter :

  • Le maître mot : la prudence en toutes circonstances 
  • Faire systématiquement référence aux valeurs normales pour illustrer
  • le commentaire 
  • Ne jamais émettre un diagnostic : le contrôle de glycémie réalisé est

un résultat à un instant T donné à titre indicatif ; un résultat « hors norme » nécessitera une vérification par une prise de sang 

  • Pour éviter toute mauvaise interprétation du contrôle, la consultation du médecin traitant est à suggérer 
  • En cas de valeur « normale », conseiller toujours un suivi médical régulier ;
  • Prendre le temps d’expliquer simplement à la personne contrôlée ce qu’est le diabète.

 

    LES BONNES PRATIQUES :

  • En cas de taux inférieur ou égal à 0,60 g/l: proposer 3 morceaux de sucre aux

personnes  contrôlées pour corriger cette hypoglycémie et recontrôler 20 minutes

après pour s’assurer que la glycémie est remontée au-dessus de 0,80 g/l.

  • En cas de taux élevé, demander à la personne contrôlée de se laver les mains, de bien les rincer et de les sécher avant de renouveler l’opération.

randonnée et diabète

Composition du matériel à emporter à chaque sortie.

La base :

- Carte IGN

- Boussole à miroir (plus précise et robuste qu'une simple boussole)

- Pierre à feu

- Batterie de secours (minimum 10 000 mAh soit 2 recharges / smartphone actuel)

- Lampe frontale

- Couteaux (repas + technique)

- Poche à eau 3L (2L peuvent suffire si la sortie est < 4h, été comme hiver)

Le soin :

- Couverture de survie réutilisable

- Stick solaire indice 50+

- Trousse de soin : pansement ampoule, ruban type strap (pour les zones de frottement avant apparition des ampoules), extracteur de tique, gel hydroalcoolique, anti-vomitif, anti-diarrhéique, Doliprane, serviette hygiène féminine

- Mouchoirs

- Sucres (caramel, compote, barre de céréales, gel énergie, lait concentré, dessert lait chocolat protéiné.

- Insuline

Divers :

- Carnet de notes

- Appareil photo

- Gamelle isotherme (à défaut d'un sandwich)

- 0,5L de thé en bouteille isotherme (pour la pause ou se réchauffer en hiver)

- Tasse

Le prix de cette composition est le poids. Le tout peut peser jusqu'à 7 kg.

Bien entendu, il s'agit d'une liste variable et il faut aussi l'adapter en fonction des besoins et de ses capacitésSTLS de port.

Stages IF à Strasbourg

En 2022 , les stages IF se déroulent sur 1 journée (d'habitude les jeudis , en Hôpital de jour à la Médicale B des Hospices Civils).

INSULIB y est présente par de la documentation...

Sinon , venez sur notre site et participez à nos Groupes de Paroles : ce sont de sympathiques moments d'échanges su l'IF et le diabète en général !

A BIENTÔT !

Marc RIEFSTAHL (membre du CA d'INSULIB)